Blog categories
Derniers articles

Range Rover V8 Monroe Paris- Dakar

0 Liked

Un Range Rover “Monroe“ Replica

Rêve de gosse !

Lorsque l’on est pompier, on est obligatoirement fan de Land Rover. Le véhicule à tout faire passé au rouge fut aussi la bête de somme des premiers rallye raid. Le propriétaire de ce Range Rover rêvait déjà tout jeune de vivre sa passion pour l’aventure et la compétition. 30 ans plus tard, il réalise son rêve en participant au rallye de Pionniers à bord d’un Range Rover Replica “Monroe“ préparé en 3 mois.


Pour ce Lieutenant des sapeurs pompier de Alpes Maritimes, la première participation au rallye des Pionniers s’était conclue avec la ferme intention de d’y revenir avec une auto respectant parfaitement le règle qui veut qu’on joue le jeu des 4x4 de légende. Pour ce passionné de Land, le choix s’est rapidement porté sur un Range Rover. Quand à la couleur et à l’année, le Range V8 né chez ETT durant l’année 1985 arborant la marque des amortisseurs Monroe jusqu’au bout de son aileron aérodynamique semblait bien plus original que si laurent s’était contenté d’une simple peinture jaune orangée surmontée d’un “Camel“.

Le choix était fait, notre pompier se voit offrir le véhicule de base par ses copains. En effet, ces deux mécaniciens hors pair y voient le moyen le plus facile de participer au projet.

Préparation entre copains

Mais, dans ce but d’attirer l’attention en plus de se faire plaisir en roulant à bord d’un 4x4 au look légendaire pour les initiés du rallye raid, on n’a pas fait dans la facilité. Faire de ce Range Rover de 1991 3,9L V8 série spéciale René Metge une star du parc fermé du rallye des Pionniers ne fut pas une mince affaire. Heureusement, les copains étaient là car il restait 3 mois avant le départ prévu  de la mer de sable à Ermenonville.

Tout débuta par un démontage complet de ce Range encore très sain côté carrosserie et châssis. Il fait le choix raisonnable de ne pas se lancer comme à l’époque dans une découpe des longerons afin de passer au 118 pouces d’empattement qui assuraient aux Range Rover de course une tenue de cap incroyable. En revanche, il fait disparaître les portes arrière, ce qui allonge la ligne. Pas question non plus de partir dans le composite comme sur le vrai proto ETT. C’est sur la base de fer carré et de panneaux d’aluminium rivetés et collés qu’il construit de toute pièce le fameux aileron qui donnera tout son caractère à ce “Monroe replica“. Les jours passent et la mécanique entièrement révisée retrouve place sur le châssis. Le moteur 3,9L est bientôt équipé du GPL ce qui sera bien plus économique. La mauvaise surprise vient des freins qu’il faudra entièrement remettre à neuf. Les suspensions font appel non pas à des amortisseurs Monroe peu répandus aujourd’hui, mais à de simples Tough dog assortis de ressorts renforcés en + 50 mm.

Après plusieurs semaines à plancher jours et nuit afin de terminer la carrosserie, celle-ci apprêtée et patiemment poncée est prête à passer en peinture. L’équipe de prestation 4x4 est encore ici de la partie en faisant preuve de ses talents d’artiste du “pétard“. La caisse grise et bleue n’attend plus que ses auto- collants. La star n’attendait plus que ses baquets pour aller jouer dans… Les hommes préfèrent les… Monroe.

 Monroe, mais pas blonde

Nous, on opterait plutôt pour…Certains l’aime chaud…Tant il est difficile de se raisonner au volant d’un Range lorsque bien calé dans des harnais, le Magic V8 donne de le tempo. De plus notre terrain d’essai est aujourd’hui idéal, la Mer de sable d’Ermenonville. Le Range Rover est ici chez lui sur le mou et sa motricité légendaire fait toujours autant partie de ses atouts. Les rapports montés sans perdre de temps par la boîte auto ne laisse pas s’évanouir la précieuse inertie, la bonne vitesse atteinte, on peut alors se jouer  des bosses et des pentes. Dans les tours comme toujours dans le sable, il n’est plus l’ennemi mais l’allié qui donne cette impression de voler sur un tapis volant. Ici c’était le bon choix de suspension et de dimension de pneumatiques. Pas trop larges et peu gonflés ces Insa petits prix s’avèrent parfaitement adaptés et tiennent en place à basse pression sans se déformer trop du côté des flancs. La partie de bac à sable est un vrai plaisir, de bon augure pour ce 3e rallye des Pionniers qui débute le lendemain.

 

Rêve de gosse accomplit, ce Range Rover Replica rend hommage au travail d’ETT qui créa de toutes pièces ce Monroe en 1985 pour ses clients Belges Michel de Deyne et son copilote Patrick Jamar. Le n°207 engagé sur le Paris-Alger-Dakar 1986 ne rejoindra pas le lac Rose, il fait partie des 182 autos à avoir abandonnés (sur 282 engagés), lors de cette édition remportée par les Porsche. Aujourd’hui, notre pompier a plein de projets en tête pour la prochaines édition du rallye des Pionniers au Maroc.

Posted in: , ,

Leave a comment

Log in to post comments