Derniers articles
  • Land Rover Serie IIA Commando
    Land Rover Serie IIA Commando

    Le Serie IIA “Half Ton“ est plus connu sous le nom de “Lightweight“ chez nos amis Anglais et “Commando“ dans les...

  • Jaguar X Type 2,0L Turbo diesel
    Jaguar X Type 2,0L Turbo diesel

    Une Jaguar diesel ? Disponible en septembre 2003 avec un 2.0L TD de 130 ch d’origine Ford, le nouveau propriétaire,...

  • Burgundy Jeep Trophy 2020
    Burgundy Jeep Trophy 2020

    On ne risque pas de l’oublier cette année 2020 ! Si pour de nombreuses raisons on a tous envie qu’elle se termine,...

  • JEEP - Hummer V8 = Monster Garage
    JEEP - Hummer V8 = Monster Garage

    Prenez un chaudron, versez-y un bouillon de culture Gauloise, 8 cylindres de Vortec Hummer, une poignée de gallons...

  • 24h TT de France 2020
    24h TT de France 2020

    Sur les 24h TT de France 2020, outre lutte palpitante au général entre buggy et SSV, on remarque la très belle...

JEEP - Hummer V8 = Monster Garage

0 Aimé

JEEP MONSTER GARAGE ALIAS BOUNCER !

 

Prenez un chaudron, versez-y un bouillon de culture Gauloise, 8 cylindres de Vortec, une poignée de gallons d’essence, 4 pneumatiques taille 47“ fillette. Laisser mijoter à feu doux quelques semaines, puis soyez généreux en tube d’acier délicatement émincés. Présentez la potion accompagnée d’une calandre de Jeep américaine bien relevée, qu’importe la couleur, essayez vous dans les baquets et dégustez les 300 ch sans modération. Bienvenue chez Golden Coast Custom dans l’atelier de Fabrice Ravenet. Ce Master chef bien de chez nous, Freerider dans l’âme passionné de 4x4 et de mécaniques démoniaques a encore frappé en fournissant à son copain Stéphane Jacquelin de quoi s’offrir sa dose hebdomadaire d’adrénaline !

Face à une telle machine, on pourra se croire quelque part sur la cote Ouest des États-Unis en Californie. Mais non, nous sommes ici au cœur de notre belle Bourgogne verdoyante, vallonnée et arrosée à souhait. C’est là qu’est né Fabrice Ravenet il y a 36 ans, c’est là qu’il vit aujourd’hui et c’est ici qu’il joue officiellement  les docteur Jekyll depuis qu’il a ouvert les portes de l’atelier Golden Coast Custom en 2011 à Bussy-le-Grand (21). En quelques années, il est devenu incontournable en France lorsqu’il s’agit de concevoir des protos destinés aux nouvelles disciplines de l’Off road.

Dans la mouvance initiée par ses copains membres du site Pirate4x4.fr, il est vrai que ça bouge dans l’Hexagone lorsque l’on parle de franchissement extrême, de Rockrawling, de KOH et de Bouncer. Le fait de ne plus pouvoir rouler tranquillement lors de sa balade dominicale avec un club 4x4 local n’a pas éteint la passion pour l’Off road. Bien au contraire, la nouvelle génération a simplement délocalisé sa passion sur des terrains privés ou sur les lieux des rassemblements traditionnels donnant naissance à des épreuves structurées et sécurisées hors des contraintes de toute fédération.

 Dans ce cadre non conventionnel qui fait partie du charme de cette mouvance undergroundaux nombreuses ramifications, Fabrice est un adepte de la catégorie des véhicules dit « Bouncer », cousine du rockcrawling. Une définition née chez nos cousins d’Amérique du verbe to bounce qui signifie rebondir. Pour résumer cette discipline spectaculaire ; Une montée bien raide, en bas un gros tas de tubes sur 4 roues motrices stylisé et motorisé par un gros V8 bourré de chevaux vapeur. Au volant un freerider qui n’a qu’une idée en tête… Arriver en haut le plus vite possible en mettant les gaz. Fabrice résume ce genre de séquence très simplement… Ça ne sert à rien, mais c’est cool !…

 C’est bien aussi là le plaisir de Stéphane Jacquelin le propriétaire du monstre que nous avons sous les yeux. Lors du Burgundy Jeep Trophy 2020, il nous a permis de faire quelques tours de roues à bord de celle qui ressemble à une Jeep grâce à sa calandre...Mais c’est bien tout ce que ce Bouncer a de commun avec une production de Toledo.

C’est fait comment ce tas de tubes ?

Dans son atelier de Vulcain, Fabrice procède en général toujours de la même façon. Il dispose les ponts, boîtes et moteur et se mets au travail sur le châssis à partir d’un marbre. Dans le cas de ce bouncer, ce sont de en tube TE37B (50/3) qui vont être coupés, cintrés puis soudés au Tig durant trois semaines. La tradition des bouncer veut que le châssis soit habité d’un V8. Ici il s’agit d’un 6,0L Vortec tiré d’un Hummer développant 300 ch. Il est couplé à la boîte de vitesses automatique et un transfert. Les ponts portiques avant et arrière d’un Unimog sont tout d’abord équipés de freins à disque de patrol. Il seront ensuite sérieusement guidés par 8 tirants rmunis de rotules US.

La direction agissant sur les deux ponts qui devra supporter la monte pneumatique en 47“ passe obligatoirement par du full hydraulique signé PSC. Fabrice soigne le refroidissement (huile, fkuide hydraulique et eau), avec 3 radiateurs aluminium placés derrière le poste de pilotage. Enfin, les suspensions font appel à 4 combinés amortisseur-ressorts à bonbonnes séparées réglables d’origine Fox et 4 Bumpstop. Résultat ? Un monstre de plus est né !

 Tapis volant ...Furieux

Avec ses mensurations hors normes, le simple fait de grimper à bord demande réflexion. Un pied sur le pneu, l’autre s’insère dans l’habitacle le postérieur se cale parfaitement dans le baquet. Ce Bouncer Jeep a tout pour impressionner avec son châssis orange et ses pneus impressionnants en 47’. Le 6,0L V8 ex Hummer disperse pourtant sa douce mélodie et semble respirer dans ce squelette d’acier. Fébrile comme à chaque fois qu’on grimpe à bord de ce genre de création, le pilotage semble dans un premier temps très soft. Direction hydraulique et boîte automatique aidant, les suspensions grands débattements avale tout et l’on a l’impression d’être sur un tapis volant. Mais on le sait, un Bouncer, si l’on a dans l’idée de presser la pédale de droite, ça devient intense et la montée d’adrénaline n’est jamais loin.

Sur terrain bien plat, on trouve le moyen de jouer de la glisse pour assurer le spectacle. Pas de honte quand on joue les Freerider, un Bouncer c’est aussi fait pour le spectacle et la démonstration fut furieuse. On ne peut que tomber sous le charme de cette mécanique à sensations totalement dédiée à des rides plein gaz ou l’on prend de l’angle dans les virages comme en moto. Encore tout neuf, nous laissons le soin à Stéphane de jouer sur les reliefs difficiles où il nous gratifie de quelques passages en croisement de ponts négociés avec une facilité déconcertante. Le Bouncer et son armure tubulaire ont parfaitement résisté et participé avec une facilité déconcertante au trial du Burgundy Jeep Trophy. Le Bouncer ? C’est hors catégories parmis nos Jeep du quotidien !

 

Du brut de V8 bien suspendu et rapide façon Bajas Mexicaines, c’était le menu du jour. Ceux qui connaissent Fabrice Ravenet reconnaîtront bien ici leur copain, rebelle Gaulois, Pirate et avant tout Freerider. Mais derrière cette passion qui peut sembler un peu extrême, il y a bien un véritable talent autant qu’une philosophie. Lorsque Fabrice est à l’atelier c’est du sérieux. Une qualité qui permet justement aux passionnés comme Stéphane Jacquelin des jouets qu’il construit de s’amuser encore plus. L’histoire de l’Off road continue bien son chemin, autrement, et ce n’est pas pour nous déplaire.

Publié dans: News, Essais 4x4 et SUV

laissez un commentaire

Connectez-vous pour poster des commentaires