Derniers articles
  • Range Rover Sport SVR James Bond
    Range Rover Sport SVR James Bond

    Dans le 25e James Bond « Mourir Peut Attendre » sur les écrans depuis le 6 octobre en France, deux Range Rover Sport...

  • Kamado Joe BBQ chez RLD-AUTO
    Kamado Joe BBQ chez RLD-AUTO

    Le Kamado est un BBQà paroi épaisse basé sur les grill asiatiques de jadis.RLD-AUTO propose désormais Kamado Joe et...

  • Jeep Le Grand Cherokee 2022 en Europe
    Jeep Le Grand Cherokee 2022 en Europe

    Le nouveau Jeep Grand Cherokee 2022, également disponible en version électrifiée 4xe, vient d’être officiellement...

  • Loi montagne Pneus
    Loi montagne Pneus

    La Loi Montagne vise à prendre en compte les spécificités des zones géographiques qui demandent une vigilance...

  • Ford Bronco version Raptor
    Ford Bronco version Raptor

    Depuis un certain temps, des rumeurs sur une version Raptor du Ford Bronco circulaient.Mais c'est fait, Ford a...

Jeep Wrangler JL 2,2L TD

0 Aimé

Jeep Wrangler JL 2.2L turbo diesel Unlimited Rubicon

 

La nouvelle Wrangler Turbo diesel

La Wrangler JK est morte, vive la nouvelle JL ! C’est la conclusion que l’on peut tirer de cet essai en conditions réelles. Lancée en 2007, après plus de 10 ans de carrière ponctuée d’un léger lifting intérieur en 2010, la Wrangler fit sa révolution chez les Jeepers avec la version Unlimited. Aujourd’hui, si les codes de la Wrangler se standardisent, il y a du nouveau côté mécanique avec l’arrivée sur le marché français de nouvelles motorisations...Politiquement correctes. Rassurez-vous, cette JL n’a pas perdue son âme de Jeep.

JEEP WRANGLER JL 2,2L TD 2019

Vous l’avez compris en regardant les photos, Jeep nous livre une Wrangler d'autant plus facile à glorifier qu'elle a su demeurer fidèle à elle-même. Sérieusement bonifiée, c’est sans regret que nous sommes passé de la JK à la JL. Plus élégante, mieux insonorisée et plus agréable à conduire, la nouvelle Wrangler se pilote avec un plaisir nouveau malgré la longévité hors normes du concept. Cette Wrangler ne se démarque pourtant de sa devancière par de nombreux détails. Elle s’allonge, s’élargit prend des airs de sportive avec ses nouvelles ouïes d’ailes et des voies plus larges (60mm).  Pour répondre à la demande de clients exigeants, elle pourra être équipé de pneus en 35’, pare-brise et portes se démonteront plus facilement et l’on a introduit l’option toit ouvrant total. Ajoutons un nouveau tableau de bord complet (écran tactile jusqu’à 8,4’), au design innovant (en matière de 4x4) et vous avez cette cuvée 2018 qui exprime mieux que bien toute l’identité de la marque.

Si le flacon a tout pour attirer le Jeeper invétéré, le passionné comme le curieux, la Wrangler se voit contraintes d'adopter, dans le contenu le “downsizing“ moteur associé à la suralimentation. Adieu donc les 2,8L CRD et 3,6L V6 Pentastar (ce dernier restera disponible sur plusieurs marchés, dont les USA évidemment, dans sa version 2018), la Wrangler ne sera disponible au catalogue officiel de Jeep en France qu’en versions 2,0L suralimenté essence (270 ch) et en 2,2L turbo diesel (200ch).Privé de cylindres et de centimètres cube, nous n’allions pas nous priver de la plus raffinée de ces Wrangler JL. Nous voici à bord d’une version Unlimited Rubicon 2,2L turbo diesel.

JEEP WRANGLER JL 2,2L TD 2019

 L’ultime Rubicon, l’icône fidèle à elle-même

Reposant sur un châssis revu de fond en comble, l'ensemble est habillé d'une toute nouvelle carrosserie voulue plus vaste, plus rigide et plus silencieuse. Pour répondre à ceux qui jugent archaïques les vrais 4x4, il faut simplement rappeler que quelque soient les progrès accomplis au niveau de l’architecture mécanique, la Wrangler baroudeuse restera toujours l'antithèse de la voiture de sport. Pas question de priver celle qui reste le dernier 4x4 à deux essieux rigide (ici, Dana 44) des atouts d’un châssis séparé et d’une suspension à fort débattement et les ingénieurs ont concentré leurs efforts sur l’amélioration de la rigidité de l’ensemble, afin d’optimiser le travail des suspensions.

 Animé par ce nouveau moteur turbo diesel et sa boîte automatique 8 rapports la Wrangler passe haut la main l’examen d’entrée dans la cour des Jeep modernes. Approuvé sur l’autoroute où sa tenue de cap gagne une sérénité nouvelle tout en confort sonore revu en sourdine (sur version hardtop en particulier). Elle est devenue plus sure sur route de montagne sans pour autant devenir aseptisée côté direction et mouvements de caisse en virage (effet plus flagrant encore avec nos pneus Mud terrain spécialement montés pour notre essai). On se régale encore des quelques effets joueur du train arrière dus à la propulsion et aux 200 ch bien vivants délivrés par ce petit 4 cylindres Multijet II revu et corrigé pour notre JL. Mais, pour ceux qui veulent rouler plus sûr, avec une motricité sans faille, la grande nouveauté se trouve du côté du levier de transfert avec la possibilité de rouler en 4x4 “Part Time“. Effet, pour la première fois sur une Wrangler le système Selec-Trac analyse la motricité à votre place et transfère le couple automatiquement. Le plein de nouveautés vous disait-on ? Suite de la revue de paquetage.

JEEP WRANGLER JL 2,2L TD 2019

Avec douceur et rapidité́ cette nouvelle boîte automatique à 8 rapports a permis d’ajouter des rapports sans augmenter le poids. Elle légitime aussi améliorer une meilleure accélération et la réduction de la consommation de carburant. De série sur les modèles Sport et Sahara, on retrouvera le système 4x4 Command -Trak. Ce système autorise toujours le passage à la volée du mode 4x2 au mode 4x4 à des vitesses allant jusqu’à 72 km/h et repartit le couple également entre les essieux avant et arrière. Le rapport de démultiplication en courte est de 2,72 :1.

De série seulement sur le Rubicon, on trouve le système Rock-Track. Avec son rapport à forte démultiplication 4.0 :1 la Wrangler Rubicon armée par tradition des blocages de ponts et des barres stabilisatrices déconnectables devient un vrai franchisseur de l’extrême. Le couple de 450 Nm à 2 000tr/mn ne fait que facilité la tâche du pilote. Fort d’une boîte automatique fantastique, la version JL est redoutable d’efficacité.

JEEP WRANGLER JL 2,2L TD 2019 

JEEP WRANGLER JL 2,2L TD 2019

Pour les plus téméraires, des joints d’étanchéité de carrosserie, des gaines isolantes supplémentaires sur les circuits électriques et un système d’admission d’air surélevé permettent des passages de gués jusqu’à 76 cm.Convaincu  qu’il s’agit toujours d’une vraie Jeep? Il suffit de savoir que cette nouvelle JL est supérieure en tous points à la JK. Le moteur 2,2L avec son turbo à géométrie variable est étonnant de vitalité, les inquiets du “Downsizing“ moteur peuvent se rassurer. Il y en a encore sous la pédale de droite.  

 

Cette motorisation aura l’avantage de jouer sur les économies avec des consommations revues à la baisse. L’arrivée de l’Adblue était incontournable, tout comme celle de l’hybride rechargeable en 2020. Pour ceux parmis les Jeepers qui ne jurent que par l’essence, nous reviendront certainement sous peu sur la version 2,0L turbo qui nous promet quelques 270 ch (Début 2019). Jeep prévoit des ventes partagées à 50/50 entre essence et diesel avec une majorité de version Unlimited (environ 65%). Les versions proposées seront évidemment les classiques Sport, Sahara (et Overland) et Rubicon.  Quant aux irréductibles adeptes du 3,6L V6 Pentastar, la déception sera certainement grande sachant que cette motorisation n’est pas prévue pour le marché Français si spécifique fiscalement. Il faudra passer par des chemins détournés. Mais, c’est bien fait pour ça une Jeep Wrangler ! 

JEEP WRANGLER JL 2,2L TD 2019

 

Wrangler JL 2.2L TD Rubicon Unlimited

MOTEUR

Type : Multijet II, 4 cylindres en ligne turbo diesel “Direct Injection Common Rail“, 4soupapes par cylindres

Cylindrée [cm3] : 2 143 cm3

Puis. max. [ch. à tr/mn] : 200 ch/ 3 500

Couple maxi [Nm à tr/mn] : 450 Nm/ 2 000

Boîte de vitesses : Automatique 8 vitesses

Transmission : 4x2, 4x4, transfert 2 rapports, essieux rigides, système Rock-Trac (avec blocages de différentiels avant et arrière, barres stabilisatrices déconnectables électriquement)

Réduction : 4.0 :1

Nbre de portes/places : 4/5

Suspension AV/AR : Ressorts Hélicoïdaux, amortisseurs oléopneumatiques

Pneus/Jantes : BF Goodrich KM2 265/75 x 17 / Alliage

Dimensions/Capacités

L/l/h [mm] : 4 882/1 894/ 1 901

Empattement [mm] : 3 008

Garde au sol [mm] : 252

Angle de progression (avant/ central/ arrière, en degrés) : 36/31.4/20.8

Passage de gué (mm) : 760

Poids à vide [kg] : 2 207

Poids tractable : 2 495

Vitesse maximale [km/h] : 160

0 à 100 km/h (s) : 10,3

Réservoir carburant (L) : 81

Réservoir Adblue (L) : 18,9

Consommation constructeur (l/100 km) :

Mixte/urbain/extra urbain : 7,9/ 10,3: 6,5

Emission CO2 Mixte/Urbain/Extra-urbain (g/km) : 209/ 273/ 172

JEEP WRANGLER JL 2,2L TD 2019

 

Mots clés : Jeep, Jl, Wrangler, Wrangler jl
Publié dans: Essais 4x4 et SUV

laissez un commentaire

Connectez-vous pour poster des commentaires