Derniers articles

Defender 90 so chic !

0 Aimé

Unique & vintage

Classé par Top Gear UK parmis les …20 voitures qui ont changé le monde…Malgré l’arrêt de sa production le dromadaire baroudeur icône de la marque à l’ovale vert est loin d’une fin de carrière. Grâce à GT Gallery le cube d’aluminium se veut plus exclusif, chic et désirable que par le passé. L’aventure continue donc pour le “Def“ comme avec cette version “small bloc“ turbo diesel 2,2L, dernier moulin monté sur le Land Rover.

Depuis l’arrêt de sa production si le Defender a disparu des show-room de la marque, il reste cher dans le coeur des passionnés d’automobile de légende. Aussi, s’il ne fut jamais question de “come-back“, pour les clients de Nicolas Bous notre spécialiste Lyonnais de l’occasion premium c’est aujourd’hui bien plus amusant de trouver, transformer et rouler Defender.

 

Nicolas débuta en 1999 sa carrière dans l’automobile. Après un DUT de gestion de production et une école d’ingénieur, Nicolas rêvait de vendre des autos. Il débuta et sévit durant 11 ans chez Renault (Lyon Sud), avant d’entrer chez l’officiel Porsche local (Champagne-au-Mont d’Or), puis il décide de s’établir à son compte au cœur de Lyon sous la bannière de GT Gallery installé dans le 9e arrondissement. Là, depuis 2014 Nicolas se fait plaisir en dénichant de belles autos sportives et plus particulièrement des Porsche qu’il propose ensuite à une clientèle de passionnés. Mais, c’est lorsqu’il lit que Land Rover va arrêter le Defender qu’il réalise qu’il a toujours voulu s’offrir la légende et rouler à bord de ce 4x4 reconnaissable entre tous.

Les derniers Defender se sont vendus comme des petits pains. Certains n’ont pas attendu la vente aux enchères du 2 000 000e exemplaire chez Bonhams pour un peu plus d’un demi-million d’Euros pour comprendre que l’arrêt définitif de la production en Angleterre sonnait la charge. La grande maison Land Rover certainement consciente de cet engouement soudainement démesuré fut la première à jouer de cet effet d’annonce. Ce sont les plus récents modèles qui occupent le haut du pavé et avec une profusion de séries limitées. Les Land atteignent une cote incroyable...Du jamais vu.

Chez GT Gallery, les belles GT disparaissent peu à peu et laissent place à des Defender imaginés par Nicolas. 3 types sont configurables selon les gouts d’une clientèle venue de bien des horizons. Les “Unique“ dans le style Néo-rétro, les “Urban Street“ à l’Anglaise et le “Classic“ stock sortie d’usine. Mais, chez GT Gallery, tout est possible. Les combinaisons aussi diverses que rétro s’enchainent au niveau des couleurs et entre intérieurs cuir, versions bâchées, hard top, tours de caisse et pare chocs galvanisés, calandres et jantes assorties, ce sont des Land Rover originaux et désirables par excellence qui sortent de cette Gallery... d’art d’art.

 

Un 90 “Urban Street“ par exemple ?

Déniché lors d’une révision chez Ouest 4x4 à Coignières (78), impossible de résister à ce Defender discret ...De loin. Sur la base de l’un des derniers 90 de la série limitée XS, Nicolas a appliqué sa recette magique à base de cuir. En effet, tout l’intérieur sans oublier les ouvrants, est garni de cuir italien façonnés sur mesure en surpiqûre sellier. Les moquettes avec passepoils assortis ainsi que le ciel de toit en alcantara sombre transfigurent l’habitacle autrefois rustique du Land Rover. Plus civilisé ce Defender ? C’est une certitude lorsque l’on se souvient des pauvres plastiques durs et mal ajustés qui sonnaient le creux. Si l’on en est à surveiller l’état de nos semelles en montant à bord, nous n’avons pas résisté à l’appel de la campagne lors de cet essai post révision. Avec François Simon le boss du garage, nous sommes plus habitués depuis des années aux Defender pour baroudeurs. Ici, si le parfum du cuir et son effet insonorisant nous font constater un net progrès côté confort de roulage, rendant le Land Rover, plus que jamais, une véritable invitation à la balade.

  

Toujours imbattable…

L’adoption du nouveau bloc turbo diesel 2,2L (2284 cm3) Duratorq (Ford), avait renforcé ses performances et Land Rover qui s’était enfin un peu penché sur le confort acoustique de son icône lui avait offert un sacré coup de jeune avec un tableau de bord inspiré des Discovery 3. Après plus de 34 ans de carrière (Nom de Defender utilisé pour la première fois en 1985), le Defender reste plus que jamais un Duratorq (nom du bloc moteur) …Pardon, dur à cuir de l’aventure. Avec 122 ch, ce Defender se montre vaillant. La magie de l’électronique tant montrée du doigt il y a encore quelques années lors de l’arrivée du légendaire moteur Td5 y est pour beaucoup.

D’entrée de jeu, on ne peut qu’être étonné. C’est certainement la première fois qu’on utilise en ce qui concerne Defender le terme de “discrétion“.  Route ou piste, ici, le confort au roulage est décuplé. En 6e sur route c’est un vrai plaisir que d’avaler les kilomètres et de se retrouver tout surprit…À 145 km/h ! Attention aux radars avec ce 2,2L.

Une fois abandonné les grands axes pour une échappée belle comme on les affectionne, c’est encore l’étonnement. Notre dernière version du Defender n’a toujours pas vendu son âme au diable des roues indépendantes et conserve ses qualités de 4x4 permanent à boîte de transfert 2 rapports avec blocage central. En gamme de vitesses courtes, le comportement est lui aussi exceptionnel ; Un vrai tracteur qui avale tous les obstacles. Plus court sur cette boîte 6 vitesses, le premier rapport engagé ne demande presque plus d’avoir à effleurer la pédale de frein dans les passages difficiles. Le couple maximum atteint à 2000 tr/mn est bien utile que lorsque la déclinaison augmente fortement. Il suffit de simplement tenir le volant en plaçant ses roues avant correctement et le Land Rover passe.

 

Il est certain qu’avec ce Defender 2,2L sublimé par GT Gallery, on imagine que le Defender aurait pu continuer sa carrière.  Plus confortable, performant et plus civilisé, le roi du tout terrain a toujours sa place dans nos campagnes et dans nos cœurs.  

En bref :

Marque Land Rover

Modèle : Defender 90

Année : 2016

Moteur : 4 cylindres 2,2L TD

Puissance : 122 ch

Mots clés : Defender 90, Land rover
Publié dans: News, Essais 4x4 et SUV

laissez un commentaire

Connectez-vous pour poster des commentaires